D’Autres (reporté)

Tiphanie Bovay-Klameth (CH)

Me 09.12.20 à 20:00

Vingt personnages, un petit village et l’ordinaire devient universel.

On suit la préparation de la soirée de gymnastique annuelle dans un petit village vaudois, de la création des costumes à la chorégraphie finale en passant par la mise en place de la salle et le réglage des saluts. Tiphanie Bovay-Klameth nous livre une époustouflante performance où elle interprète une vingtaine de personnages ayant un rôle social dans la petite communauté affairée à organiser cette soirée. La comédienne, qui a fait partie de la troupe des Deschiens, revendique une passion pour les choses de l’ordinaire, les petits riens de tous les jours et pour ces gens simples en prise avec leurs obsessions, animés par des passions triviales, qui investissent une énergie considérable dans l’apparemment insignifiant. Souvent comparée à Zouc, elle transforme le local en universel.

~80 min. / tout public, dès 10 ans

Conception, écriture et interprétation : Tiphanie Bovay-Klameth
Collaboration à la mise en scène : Alain Borek
Collaboration à l’écriture : Alexis Rime
Régie lumière et générale : Guillaume Gex
Complicité artistique : Benoît Bovay
Administration :
Mariana Nunes Production : Cie TBK
Coproduction : Théâtre 2.21 – Lausanne 
Soutien : Loterie Romande, Canton de Vaud, Fondation Ernst Göhner, Fondation Petram, Fondation Engelberts pour les arts et la culture, Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature

plein tarif : 42.-
réduit (AVS, AI, AC) : 38.-
étudiant / enfant / apprenti : 15.-
professionnel du spectacle :
15.-
Carte culture Caritas : 21.-
abo ½ tarif Nebia
 : 21.-
AG Nebia : 0.-
AG culturel : 0.-

La sécurité du public, des artistes et de notre équipe nous tient à cœur. Merci de nous aider en respectant les mesures de protection pour le bien de toutes et tous. Vous trouverez toutes les informations à jour quant aux mesures appliquées ici.

La presse en parle

« La jeune Vaudoise a un corps pour le show. Rond et expressif. Gauche et précis à la fois. Quand, à la fin, elle danse sur le titre «Entrer dans la lumière», on rit toujours, mais on rit moins. On décolle avec elle dans son univers populaire, entre Patricia Kaas et Les Deschiens. » Le Temps, 05.02.2018

Abonnements

Découvrez nos cartes d’adhérents et venez au théâtre selon vos envies !

Suivez toute l'actualité de Nebia grâce à notre newsletter mensuelle :

Vous pourriez aussi aimer

La Collection (1) (reporté)

La K7 audio, le vélomoteur, le téléphone à cadran rotatif Collectif BPM (CH)
Ma 19.01.21 à 20:00
Me 20.01.21 à 20:00

La Collection (2) (reporté)

Le service à asperges, le téléviseur à tube cathodique Collectif BPM (CH)
Je 21.01.21 à 20:00
Ve 22.01.21 à 20:00

Hiver à Sokcho

Fugu Blues Productions / Frank Semelet (CH)
Sa 30.01.21 à 19:00
X