Le-Roi-Se-Meurt-ionesco-theatre-nebia-biel-bienne.

LE ROI SE MEURT

D’Eugène Ionesco
Les Célébrants
Cédric Dorier (CH)

Théâtre

Sa 25.01.20 à 19:00

Quand plus rien ne fonctionne parce que le roi se meurt qui ne veut pas mourir, qu’est-ce qu’on fait ?

On est dans un pays où l’usure du pouvoir a eu raison de tout, où le dictateur ne veut pas céder sa place, où la nature semble anéantie par une force implacable et mystérieuse, où même l’amour semble inefficace, la magie n’opère plus. Tout cela est alternativement comique, tragique, dérisoire et énigmatique. Étrange et fabuleuse chronique d’une mort annoncée, Le Roi se meurt est l’une des pièces les plus emblématiques du XXe siècle. À la fois intime et universelle, elle intègre toutes les étapes d’une fin de vie, de l’incrédulité à la résignation en passant par la révolte, le désir de laisser une trace et la régression vers l’enfance. Mais Ionesco trompe les attentes, fait dévier la course du temps, se joue du réel comme des codes théâtraux et propose finalement une fable héroï-comique sur notre irrépressible peur de la mort et notre insatiable goût de vivre.

~ 120 min. / dès 12 ans

Spectacle proposé en audiodescription en collaboration avec l’association Ecoute Voir. Inscriptions : info@ecoute-voir.org ou 079 893 26 15. Entrée gratuite pour la personne accompagnante.


Texte
: Eugène Ionesco
Mise en scène : Cédric Dorier
Interprétation : Nathalie Goussaud-Moser, Agathe Hauser, Denis Lavalou, Florian Sapey, Anne-Catherine Savoy, Raphaël Vachoux, voix off Bérenger 1er enfant : Violette Meyer-Bisch
Collaboration artistique : Laure Hirsig
Scénographie : Adrien Moretti & Cédric Dorier
Lumière : Christophe Forey
Composition sonore, musiques et régie son : David Scrufari
Composition chanson : Alexis Gfeller
Chorégraphie : Aude Gilliéron
Costumes : Irène Schlatter
Maquillage & coiffures : Katrine Zingg
Vidéo : Yves Kuperberg
Régie lumières et régie générale : Adrien Gardel
Régie plateau : Noé Stehlé


Direction administrative
: Cristina Martinoni
Production : Cie Les Célébrants
Coproduction : TKM Théâtre Kléber-Méleau – Renens, Théâtre de Carouge – La Cuisine
Soutien : État de Vaud, Ville de Lausanne, Loterie Romande, Fondation Leenaards, Fondation Sandoz, Pour-cent culturel Migros

Surtitrage en allemand : SUBTEXT, Dóra Kapusta

Soutien pour la traduction et le surtitrage :

www.lescelebrants.ch


plein tarif
 : 42.–
réduit (AVS, AI, AC) : 38.–
étudiant / enfant / apprenti / professionnel du spectacle : 15.–
abo ½ tarif Nebia : 21.–
AG Nebia : 0.–
abo 20 ans 100 francs : 0.-

Audiodescription

En collaboration avec l’association Ecoute Voir le spectacle Le Roi se meurt vous est proposé en audiodescription. Inscription par mail à info@ecoute-voir.org ou par téléphone au 079 893 26 15.

©Alan Humerose

Abonnements

Découvrez nos cartes d’adhérents et venez au théâtre selon vos envies !

Suivez toute l'actualité de Nebia grâce à notre newsletter mensuelle :

Vous pourriez aussi aimer

L’art de la chute

L'atelier de l'inventeur / Antoine Zivelonghi
Me 14.10.20 à 20:00
Je 15.10.20 à 20:00
Ve 16.10.20 à 20:00
Di 18.10.20 à 17:00

28 septembre 2020 - 4 octobre 2020

  • juill. 06, 2020 - juill. 12, 2020
  • juill. 13, 2020 - juill. 19, 2020
  • juill. 20, 2020 - juill. 26, 2020
  • juill. 27, 2020 - août 02, 2020
  • août 03, 2020 - août 09, 2020
  • août 10, 2020 - août 16, 2020
  • août 17, 2020 - août 23, 2020
  • août 24, 2020 - août 30, 2020
  • août 31, 2020 - sept. 06, 2020
  • sept. 07, 2020 - sept. 13, 2020
  • sept. 14, 2020 - sept. 20, 2020
  • sept. 21, 2020 - sept. 27, 2020
  • sept. 28, 2020 - oct. 04, 2020
  • oct. 05, 2020 - oct. 11, 2020
  • oct. 12, 2020 - oct. 18, 2020
  • oct. 19, 2020 - oct. 25, 2020
  • oct. 26, 2020 - nov. 01, 2020
  • nov. 02, 2020 - nov. 08, 2020
  • nov. 09, 2020 - nov. 15, 2020
  • nov. 16, 2020 - nov. 22, 2020
  • nov. 23, 2020 - nov. 29, 2020
  • nov. 30, 2020 - déc. 06, 2020
  • déc. 07, 2020 - déc. 13, 2020
  • déc. 14, 2020 - déc. 20, 2020
  • déc. 21, 2020 - déc. 27, 2020
Lu28
Ma29
Me30
Je1
Ve2
Sa3
Di4

02oct.21 h 00 min23 h 00 minNicolas JulesVendredi au chapeau

X