La scaphandrière

Par Le Magnifique Théâtre

Une fable moderne en forme de photo-récit. Entre la poésie des images et la puissance des mots.

Spectacle organisé dans le cadre de la série «Midi, théâtre!»
Pierre vit à P’Titville, aux abords du « lac-Loque », avec sa famille de misère. Azarias, le Père -une catastrophe nucléaire- s’en va chaque jour pêcher de précieuses perles rouges; la Mère veut déplumer des cheveux sa fille Philomène qui, Elle, ne pense qu’à s’acheter du gribouillage de face pour cacher ses laideurs d’adolescence. ll s’agit d’un projet excitant qui associe le spectateur dans une démarche intime et collective à la fois au travers d’une oeuvre artistique qui croise mot, performance, images et émotions. C’est la posture du spect’acteur au sens physique du terme qui est ici questionnée.

Mmmmm et le spectacle vous est servi accompagné d'un délicieux menu végétarien concocté par la Cantine Mobile!

Texte

Daniel Danis

Avec la participation de

Céline Cesa
Amélie Chérubin Soullière
François Gendre
Michel Lavoie
Maria Eugenia Poblete Beas
Julien Schmutz

28 septembre 2020 - 4 octobre 2020

  • juill. 06, 2020 - juill. 12, 2020
  • juill. 13, 2020 - juill. 19, 2020
  • juill. 20, 2020 - juill. 26, 2020
  • juill. 27, 2020 - août 02, 2020
  • août 03, 2020 - août 09, 2020
  • août 10, 2020 - août 16, 2020
  • août 17, 2020 - août 23, 2020
  • août 24, 2020 - août 30, 2020
  • août 31, 2020 - sept. 06, 2020
  • sept. 07, 2020 - sept. 13, 2020
  • sept. 14, 2020 - sept. 20, 2020
  • sept. 21, 2020 - sept. 27, 2020
  • sept. 28, 2020 - oct. 04, 2020
  • oct. 05, 2020 - oct. 11, 2020
  • oct. 12, 2020 - oct. 18, 2020
  • oct. 19, 2020 - oct. 25, 2020
  • oct. 26, 2020 - nov. 01, 2020
  • nov. 02, 2020 - nov. 08, 2020
  • nov. 09, 2020 - nov. 15, 2020
  • nov. 16, 2020 - nov. 22, 2020
  • nov. 23, 2020 - nov. 29, 2020
  • nov. 30, 2020 - déc. 06, 2020
  • déc. 07, 2020 - déc. 13, 2020
  • déc. 14, 2020 - déc. 20, 2020
  • déc. 21, 2020 - déc. 27, 2020
Lu28
Ma29
Me30
Je1
Ve2
Sa3
Di4

02oct.21 h 00 min23 h 00 minNicolas JulesVendredi au chapeau

X